Smile
Bienvenue au Fanclub Suisse des

"Frecce Tricolori"



Les origines

En Italie, l'école de voltige a été fondée en 1930 à l'initiative du colonel Campoformido Rino Fougier Corso, commandant du 1re Escadron. La première formation se composait de cinq Fiat CR20 et déjà le 8 Juin 1930 au premier spectacle aérien, appelé " Journée Wing ", l'avion est effectué dans une" bombe ", une figure similaire à la bombe d'aujourd'hui.

Après la parenthèse inévitable de la période 1939-1945, l'équipe de voltige a été dissoute et reformée après la guerre, mais pas présentée officiellement comme faisant de la voltige. Il s'agissait du 51e escadron, équipé de P-51D Mustang des États-Unis ainsi que de Spitfire Mk.IX britanniques. Ils ont été les premiers a utiliser trois Spitfire é l'aéroport de Padoue en Septembre 1947. L'enthousiasme de ces pilotes a été rapidement suivie par certains de leurs collègues de la 5e Escadrille, qui a formé une autre équipe de voltige basée sur le Spitfire.

En 1950, ils ont formé une équipe appelée "Cheval Cabré" (Cavallino Rampante), se composant de quatre pilotes de la 4e Escadrille équipés de DH100 Vampire et deux ans plus tard, ont fait leur débuts en Belgique lors d'un événement de l'OTAN.

À partir de 1950 se succédèrent diverses patrouilles acrobatiques :
1950-1952 Cavallino Rampante, patrouille appartenant à la 4e escadrille, sur De Havilland Vampire
1953-1955 Getti Tonanti, de la brigade V, sur F-84G Thunderjet.
1955-1956 Tigri Bianche, de la brigade 51, sur F-84G Thunderjet.
1956-1957 Cavallino Rampante, de la brigade IV, sur F-86 Sabre
1957-1959 Diavoli Rossi, de la brigade VI, sur F-84F Thunderstreak.
1956-1957 Lancieri Neri, de la brigade II, sur F-86 Sabre.
1959-1960 Getti Tonanti, de la brigade V, sur F-84F Thunderjet.

La naissance des Frecce Tricolori

Vers la fin de l'année 1960 il fut décidé de mettre fin à la rotation des brigades et de créer une patrouille acrobatique nationale en sélectionnant les meilleurs pilotes. Ainsi ont été créé les flèches tricolores le 1er Mars 1961 à l'aéroport de Rivolto qui ont volé sur F-86E Sabre jusqu'en 1963.

L'éscadrille a été élargie en 1962 à neuf avions plus un soliste, en ajoutant la possibilité d'utiliser de la fumée colorée. L'année suivante, est venu le chasseur Fiat G.91PAN, avant de passer en 1982 à l'actuel MB-339 PAN.

Le 28 Août 1988, le PAN a été, bien malgrès eux, la star de l'accident de Ramstein, qui a coûté la vie à trois pilotes et 67 spectateurs. Quelques jours après, deux des trois pilotes décédés étaient sensé témoigner au procès sur le massacre d'Ustica, ce qui lança une polémique sur la "raison" de l'accident de Ramstein.

Malgré ce malheur, le PAN est maintenant une carte de visite de l'Italie et de la Force aérienne dans le monde et pour beaucoup d'Italiens est une source de fierté, tant et si bien que lorsque en mai 2006, le sénateur Lidia Menapace en a demandé la dissolution dans une interview, a provoqué une levée de boucliers de tout le spectre politique. Le succès des Flèches tricolores est également mis en évidence par le choix de constructeur de motos Aprilia. Pour promouvoir leur entreprise, ils sont entrés dans un partenariat avec le ministère de l'Air Force le 11 Mars, 2005.

Actuellement, le commandant de la formation est le lieutenant-colonel Mark Lant, qui a succédé le 11 Février 2010 a Massimo Tammaro, déjà responsable de la formation du groupe.

© 2012 - S. Zureni & A. Piquerez